La lunette PSiO

Votre patient est installé sur votre siège et n’a rien d’autre à faire que se détendre. Alors que vous opérez durant une demi-heure à une heure, voire plus, les lunettes PSIO vous permettent d’occuper le temps du patient agréablement en le relaxant tout en vous laissant travailler sereinement.

 

Des suggestions permettent de réduire le saignement éventuel et de mieux gérer les gênes ou les douleurs étant entendu que le niveau de sensibilité et d’excitabilité nerveuse varie à la baisse avec la détente profonde.

 

PSiO propose une solution révolutionnaire naturelle en utilisant une combinaison de la luminothérapie et la thérapie de relaxation audio.

 

Psychomed invente la lunette PSIO et avec elle la «turbo-sieste» et les «audiocaments». Le PSiO, est une véritable révolution en matière de gestion du stress... et enfin une alternative sans danger à la surconsommation des drogues .

 

La lunette PSiO est équipée d’un lecteur MP3 qui diffuse des programmes de relaxation par la voix, par la musique et par la lumière. Grâce à ses trois outils en action simultanée, les pensées diminuent et finissent par s’arrêter au fil de la séance. Si la luminothérapie, la récupération, la gestion du décalage horaire et la gestion du stress sont les principales applications, il existe aussi beaucoup de thématiques développées par des médecins et adaptés aux divers troubles liés au stress. La méthode est basée sur des techniques de sophrologie et de visualisations positives qui agissent sur le subconscient. En effet, une fois atteint l’état au bord du sommeil, l’esprit est optimal pour recevoir des suggestions positives.

 

Les applications du PSiO sont utilisées en milieu clinique et universitaire depuis plus de 20 ans, comme, depuis 1994 en laboratoire du sommeil à l’hôpital Brugmann, en salle de réveil à l’hôpital St Pierre et depuis 1 ans à l’hôpital St Elisabeth, Bruxelles.  Cette technique est aussi utilisée depuis de nombreuses années pour la gestion du stress durant les opérations chirurgicales (anesthésiologie) dans plusieurs hôpitaux Français comme la clinique Dumont et de Nancy (Dr Litchincko & Dr Diebold).

 

Ces techniques reposent en partie sur des recherches entreprises à la base par son concepteur Stéphane Dumonceau (à l’origine chercheur à l’ULB en psychologie de l’Éducation Physique conseillé scientifique à l’ISEPK-ULB de 1987 à 1992). Il a naturellement fait appel pour la partie technologique à différents sous-traitants wallons et notamment le fameux professeur Habraken, de l’ULG (Université de Liège) déjà connu pour ses nombreux brevets en matière de physique optique et sa collaboration avec l’agence spatiale. Mais les techniques implémentées dans le PSIO sont multiples et proviennent de chercheurs reconnus comme le Dr Erickson le génie créatif de la suggestion indirecte, le Dr Caycedo l’inventeur de la sophrologie et bien d’autres qui ont contribué depuis un demi-siècle à donner ses lettres de noblesse aux techniques de relaxation.

 

La NASA a récemment acheté le PSiO pour tester son efficacité pour la régulation du décalage horaire et la gestion du stress des astronautes.  Depuis plus de 20 ans, la technologie PSiO est utilisée avec grand succès dans les hôpitaux (Belgique et France) notamment, pour gérer le stress en anesthésiologie locale, en salle de réveil et en laboratoire du sommeil.

 

L’écoute est excellente via de petites oreillettes, les couleurs varient doucement et peuvent être clignotantes. Pour terminer, la lumière utilisée dans le PSiO joue aussi un rôle dans la régulation des rythmes circadiens (l’horloge biologique) et la régulation du décalage horaire.

 

Principaux effets : le repos total de l’esprit et la stimulation par la lumière (notamment celle qui influence les hormones liées à la récupération).

 

Le stress avant une opération est situé dans l’échelle de mesure du stress comme analogue en importance à la perte d’un parent proche... Ecouter cet enregistrement permet donc de gérer ce moment pénible surtout lorsque l’on attend son tour, dans la file, sur un lit dans un couloir impersonnel avant de passer en salle d’opération !

 

Durant une opération loco-régionale le patient entend les commentaires parfois déroutant du chirurgien et des assistants, sent parfois son corps bouger et souvent vu le niveau de stress important doit subir une sédation complémentaire par voie intraveineuse. Cet enregistrement permet de vivre le temps opératoire de manière agréable et évite totalement ou en moindre mesure l’ajoute d’une intraveineuse de sédatif.

 

Appliqué dès la salle de réveil cet enregistrement permet d’éviter les angoisses post-opératoires ainsi que la plupart des complications que l’on connaît. Par ailleurs, différentes suggestions destinées à optimaliser les processus de réparation des tissus comme la cicatrisation mais aussi la gestion de la douleur compose cet enregistrement à écouter durant les jours et les semaines qui suivent l’intervention...


Pour plus d’informations, contactez-nous au 02/340.17.90.

Pour commander le PSiO, visitez www.psiostore.com/shop (Promo Code « CMD »)

 

 

 

Retour au résumé