Petit et cosy

Dentist News s'est rendu dans la commune verte d'Hoeilaart pour rendre visite à une collègue qui vient d'ouvrir un nouveau cabinet. L'habitation familiale avait toutefois été achetée sans que la décision ait, à l'époque, été prise d'également y installer un cabinet dentaire. La toute première option était en effet de s'intégrer dans un cabinet de groupe ou de fonder une association restreinte.

 

Diplômée en 1993, notre collègue CB a déjà acquis une solide expérience dans d'autre cabinet aux côtés de collègues, ainsi qu'à l'étranger. Du fait de la spécialisation de longue durée de son mari médecin, il n'y avait pas encore de certitude quant à l'endroit où la famille trouverait sa place. Lorsque l'emplacement définitif se porta sur Hoeilaart, notre collègue souhaite également prendre une décision définitive concernant son propre avenir professionnel. L'option d'une association ou d'une collaboration au sein d'un cabinet de groupe lui semblait initialement la plus intéressante, mais au fil du temps, les obstacles se sont malgré tout avérés trop importants, ce qui l'a finalement amenée à prendre sa décision : ouvrir son propre cabinet et commencer à zéro.

 

Elle était certes tout à fait consciente que ceci ne serait absolument pas évident dans un quartier résidentiel où personne ne passe sans raison, dans une maison qui n'a pas été achetée dans cette optique et de plus, avec deux enfants et un troisième en route, ce qui limite d'une certaine manière l'espace disponible. Pourtant, elle voulait y croire et comptait sur ‘le bouche à oreille’ pour conquérir sa clientèle et se faire une place au pays des dentistes.

 

La seule option restant ouverte était de transformer les deux garages de l'habitation pour installer son cabinet dentaire.

Par où commencer ? Lors du dernier salon Dentex, elle n'a épargné aucun effort pour s'informer de toutes les manières possibles sur la façon dont elle pourrait s'y prendre. Elle voulait absolument une unité de soins universelle et mobile, car c'est l'élément avec lequel elle a acquis au fil des ans la meilleure expérience ; la seule société s'étant intéressée à ses desiderata fut la société Denta. La quasi-totalité des autres fournisseurs a tenté de lui faire changer d'avis. Être capable d'entendre les souhaits du client, surtout lorsque celui-ci est plutôt sûr de lui, ou d'elle, est un atout qui ouvre bien des portes. Elle a donc ouvert tout grand sa porte à Denta, qui a de son côté largement puisé dans ses nombreuses années d'expérience et a ainsi pu accompagner la ‘cliente’ dans son projet. En effet, il ne suffit pas d'avoir des années d'expérience dans l'exercice de la dentisterie, l'aménagement et l'installation d'un cabinet exigent des compétences professionnelles extrêmement spécifiques ; dont Denta dispose très clairement.

 

La grande incertitude qui subsistait était de savoir qui effectuerait les travaux de transformation et la coordination ? Après avoir contacté divers entrepreneurs, il s'est bien vite avéré qu'il était impensable d'entreprendre ces travaux soi-même. Pour tous les entrepreneurs, le chantier n'était pas assez important, et personne ne souhaitait ou n'était en mesure d'assurer une coordination valable. Elle a donc à nouveau fait appel à Denta, qui lui a présenté son entrepreneur maison : Maximum Living, une entreprise d'aménagement d'intérieur installée à Kontich qui n'a pas été effrayée par la résolution des différents problèmes. Elle s'est ainsi chargée du gros oeuvre : maçonnerie et plafonnage ; ainsi que de tous les travaux plus précis : menuiserie et électricité, mais a également démontré son savoir-faire dans les plus petites finitions esthétiques. Bien que Denta accorde toute sa confiance à Maximum Living, dont en témoigne leurs nombreuses années de collaboration, elle a toutefois souhaité assurer elle-même l'éclairage ; confier cet élément à des architectes d'intérieur produira sans aucun doute une très belle ambiance, mais pas assez d'efficacité aux yeux du dentiste.

La réalisation concrète a commencé par un petit plan que la cliente avait elle-même dessiné. Une vingtaine d'autres croquis ont suivi, mais finalement son propre projet a en grande partie pu être respecté. Ce qui semblait initialement quasiment infaisable : aménager un cabinet dentaire sur une surface de 7x3 m, a finalement été réalisé sans problèmes majeurs. Avec un peu de recul, maintenant que le cabinet est ouvert, elle semble ne rien avoir oublié, à l'exception du grand classique ‘trop peu de prises de courant’.

Pour deux décisions, la cliente n'a toutefois pas suivi l'avis de son accompagnateur de Denta. D'abord, M. Crab aurait préféré dans le cabinet un sol coulé sur place, au lieu d'un parquet traditionnel, comme celui-ci avait été installé dans la salle d'attente. Étant le niveau inférieur du niveau du garage et les éventuels problèmes d'humidité, M. Crab trouvait un sol coulé à base d'une composition idéale d'époxy constituait la meilleure solution. Cependant, notre collègue préférait de loin l'aspect chaleureux d'un parquet. Ensuite, pour le siège du dentiste, M. Crab ne jurait que par les sièges de la marque Sun Support, un fabricant suédois de sièges ergonomiques qui présentent un dossier et une assise amovible et réglable. Ils ont découvert ce fabricant il y a 12 ans lors d'un salon médical en Allemagne, et leurs produits sont en effet à la pointe de ce qui se fait. Pourtant, notre collègue a choisi une autre marque qu'elle avait même déniché. Nous verrons à terme si ses choix s'avèrent justifiés.

 

Le résultat final vaut en tous les cas le détour : en plein cœur d'un quartier verdoyant et paisible où l'on n'entend rien d'autre que les oiseaux chanter, elle a conçu le cabinet de ses rêves ; à aucun moment elle n'a eu l'impression de manquer d'espace. L'aménagement très sobre mais malgré tout cosy apporte, autant au praticien qu'à ses patients, le calme et le confort nécessaires.

Un projet très réussi qui démontre que le choix résolu d'un cabinet 'en solo' sans fioritures inutiles ni aspect extérieur spectaculaire, peut malgré tout apporter une énorme satisfaction et beaucoup de plaisir à travailler.

 

 

Dans ce nouveau cadre, le style de la villa a parfaitement été respecté.

Le jardin n'est vraiment pas loin.

Le second garage a été transformé en une salle d'attente très chique, accueillant également les toilettes et faisant office de salle des RX.

 

 

Matériel

Fauteuil : Ultradent U 500

Armoires : DentalArt

Eclairage : Zumtobel

 

Retour au résumé