Impression 3D pour les dentistes

L’utilisation de l’impression 3D pour la santé se développe progressivement au sein des hôpitaux et des laboratoires de recherche ouvrant sur une panoplie d’innovations médicales. Les imprimantes 3D permettant une production simple et personnalisée, cette nouvelle technologie pourrait bien révolutionner le champ médical.


Dans le domaine médical, le procédé est prometteur. Deux professions sont particulièrement friandes de cette nouvelle technologie: les dentistes et les prothésistes. L'impression en 3D est de plus en plus utilisée pour réaliser les «moulages» des bouches des patients, à partir de scanners eux-mêmes réalisés en 3D.


En intégrant l'impression 3D à leur stratégie d'entreprise, les laboratoires dentaires peuvent accélérer la production de pièces tout en améliorant la qualité et la précision.


L'impression 3D met l'efficacité de la conception numérique au service de chaque stade de la production. En combinant le scannage oral, la conception CAO/FAO et l'impression 3D, les laboratoires dentaires peuvent fabriquer rapidement, et avec une grande précision, des modèles de couronnes, de bridges, en plâtre ainsi qu'un large éventail d'appareils d'orthodontie.

Les premières applications dans le domaine de la santé concernent la fabrication de dispositifs médicaux ou de prothèses sur mesure, la forme et l'architecture de ces structures solides étant définies en fonction des caractéristiques anatomiques du patient obtenues par imagerie médicale. Ainsi, des guides chirurgicaux imprimés en 3D sont utilisés par des chirurgiens-dentistes pour améliorer la précision du placement des implants dentaires.


En savoir plus...  Timesofisrael.com