Premier « International Fellowship Symposium » organisé par VOCO

Dialogue avec des partenaires dentaires du monde entier


Du 23 au 27 octobre dernier, près de 50 dentistes et prothésistes dentaires de 22 nations du monde entier se sont retrouvés à Cuxhaven pour le premier « International Fellowship Symposium ». Accompagnée d'un programme parallèle attrayant, la rencontre a permis aux participants de présenter des exposés et de discuter avec les « Dentalistes » de VOCO sur des questions d'actualité et sur les méthodes les plus modernes utilisées dans la médecine dentaire. Une première sur mesure doublement réussie qui s'est déroulée dans le nouveau bâtiment principal de VOCO, au centre de formation équipé d'une technologie ultramoderne. L'entreprise attend beaucoup de cet échange professionnel de haut niveau pour l'avenir. « Cette nouvelle série de rencontres doit nous permettre de renforcer les bons contacts que nous entretenons en Allemagne et à l'étranger et d'intensifier le dialogue enrichissant entre les fabricants et les praticiens de médecine dentaire. Cela est indispensable pour une entreprise dentaire moderne qui souhaite répondre au long terme aux besoins d'information et aux exigences de ses clients », déclare Klaus Peter Hoffmann, directeur du service Communication-Formation chez VOCO.

 

Reflet d'une forte orientation internationale

 

En coopération avec ses partenaires dentaires, VOCO organise déjà régulièrement dans plusieurs pays des formations professionnelles et des cours pratiques portant sur l'utilisation des matériaux dentaires et destinés à des cercles dentaires de qualité, des universités, ou encore dans le cadre d'évènements organisés par le commerce de produits dentaires. « La forte orientation internationale de VOCO se reflète dans ce domaine également », déclare Olaf Sauerbier, gérant de VOCO, qui a ouvert le congrès en présentant aux participants l'histoire et l'actualité de l'entreprise. « Aujourd'hui, VOCO est non seulement présent à grande échelle sur le marché », ajoute-t-il, « mais il dispose en plus d'un vaste réseau de coopération avec les dentistes du monde entier ». Ce contact étroit avec les praticiens aide considérablement l'entreprise de recherche dentaire à développer des matériaux innovants adaptés aux besoins du marché. Selon lui, « cela profite à tous : à VOCO en tant qu'entreprise, aux dentistes, et bien évidemment également aux patients ».


Lire l'article: Voco.fr

SuivantPrécédent