Kavo

La Loi sur la qualité dans les cabinets des soins garantira la qualité dans les méga-cabinets

La ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block, estime que l'avant-projet de loi sur la qualité dans les cabinets de soins offre des garanties suffisantes pour assurer la qualité des soins dentaires, tant au niveau individuel que dans les cabinets de groupe (plus grands).


La députée Anne Dedry (Ecolo-Green) a demandé à la ministre son point de vue sur la tendance selon laquelle des cabinets indépendants sont rachetés par des groupes d’investissement, dirigés par un PDG ou un gérant de cabinet, principalement responsable de la maximisation des profits. Et ce ne sera donc plus un dentiste à la tête du cabinet dentaire.


"Dans notre pays, la liberté d'entreprise est d'application. Nous ne devons pas considérer une augmentation d'échelle comme quelque chose de négatif par définition. Le soutien aux investissements augmente et, de ce fait, les nouvelles technologies et les innovations peuvent percer plus rapidement", semble-t-il. Les grands (méga-)cabinets, tout comme les cabinets individuels, devront se conformer aux dispositions de la loi sur la qualité des soins. Les mêmes conditions de qualité s'appliqueront dans les hôpitaux, chez les dentistes individuels ou les cabinets extra-muros. Dans ces grands cabinets, il faudra veiller à respecter la liberté diagnostique et thérapeutique, selon le ministre. Cependant, elle n'a pas répondu à la question de savoir si un non-dentiste peut être à la tête d'un important cabinet dentaire.


Source: www.lachambre.be

SuivantPrécédent